Les îles bretonnes s'engagent pour la santé de leur habitant

Engagée depuis un an, la réflexion sur l'amélioration de la qualité des soins dans les îles bretonnes a abouti, ce vendredi midi, sur l'île de Bréhat (22), à la signature collective d'un Contrat local de santé.

La convention paraphée pour une durée de cinq ans (2016-2020) associe désormais l'association des îles du Ponant, l'Agence régionale de santé, les élus des îles et dix autres partenaires (parmi lesquels les préfectures de Bretagne, le conseil régional, les conseils départementaux, l'assurance-maladie Bretagne et la Caisse d'assurance retraite et de santé au travail Bretagne).

Ce troisième comité de pilotage a été l'occasion de rappeler les cinq axes stratégiques communs sur lesquels ont planché 90 experts (élus des îles, professionnels de santé, SNSM, etc.) et de présenter les 56 actions préconisées pour les onze territoires insulaires et les déclinaisons nécessaires aux contextes spécifiques de chaque île.

En tout, 11.000 personnes habitent sur les îles bretonnes à l'année, la population totale grimpe à plus de 60.000 l'été.

Un outil de travail "formidable"

"Il s'agit du 13e Contrat local de santé signé en Bretagne, s'est réjoui Olivier de Cadeville, directeur de l'ARS Bretagne. C'est un formidable outil de travail collectif pour évaluer les besoins de santé et bien identifier les objectifs à atteindre avec des dispositifs efficaces. L'idée est à la fois de conforter et de développer l'accès aux soins, mais également d'améliorer le travail de prévention et de promotion de la santé".

Développement de l'e-santé

Outre un éloignement et un isolement, les îles bretonnes font face à des problématiques propres : 14% des habitants sont âgés de plus de 75 ans (la moyenne bretonne est d'environ 10%), inégalités dans la présence permanente d'un professionnel de santé (Sein dispose d'un médecin, Hoëdic n'a même pas d'infirmier), dépistages de cancers moins fréquents, etc.

Un déploiement de la télé-consultation (patient sur l'île, médecin sur le continent), une formation pour les aidants de personnes en perte d'autonomie ou une meilleure prise en charge de l'hospitalisation à domicile font partie des actions concrètes décidées.

Chaque île va à présent décliner ce contrat en avenants de façon à "coller à ses besoins particuliers", et entrer ensuite dans la phase opérationnelle.


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/bretagne/brehat-les-iles-bretonnes-s-engagent-pour-la-sante-de-leurs-habitants-21-10-2016-11264275.php#zhqsGrQQ7kKOXMHv.99

 

Le 21 octobre 2016

Commentaires (0 commentaire)


Soumettre un commentaire
Nom : *
E-mail : *
L'avatar Gravatar est basé sur cet e-mail.
Site internet :
Commentaire : *
 

< Revenir aux actualités