Présentation de l'association (AIP)

Parmi les centaines d'îles qui parsèment le littoral occidental français, seules quinze îles sont habitées en permanence : ce sont les Îles du Ponant. De la Manche à l'Atlantique se dispersent ainsi Chausey, Bréhat, Batz, Ouessant, Molène, Sein, les Glénan, Groix, Belle-île-en-Mer, Houat, Hoëdic, l'île d'Arz, l'Île-aux-Moines, l'île d'Yeu et l'île d'Aix.

Présentation de l'association (AIP)

Depuis 1971, l'Association Les îles du Ponant (AIP) réunit élus et responsables socio-professionnels des îles : Maires, Conseillers départementaux, Députés, Sénateurs, représentants des Chambres consulaires, des Comités des pêches, des Offices de tourisme, des Compagnies de transport, des collectivités territoriales...

Des enjeux communs dans des contextes différents :

  • Maintenir l'activité de l'association pour les services essentiels afin de conserver une population active et dynamique sur l'ensemble des îles. Il s'agit de services pour répondre aux besoins sanitaires, sociaux, de communication, de sécurité et économiques.
  • Préserver les ressources et soutenir la transition écologique et énergétique : le patrimoine des îles est depuis longtemps pris en compte et préservé, que ce soit le patrimoine naturel et paysager ou bien encore les dimensions archéologiques, historiques, culturelles et architecturales de ces sites. Parallèlement, la question de la transition énergétique est une priorité, sur les îles non raccordées au réseau continental, mais aussi sur les autres où souvent énergie va de pair avec gestion des ressources en eau et gestion des déchets.
  • Habiter dans les îles, que ce soit pour de nouveaux venus, ou pour de jeunes insulaires, l'enjeu est de s'y loger et d'y trouver les éléments d'une qualité de vie suffisamment riche et diversifiée.
  • Assurer un développement économique pérenne : le maintien et la création d'emplois permettant seuls de garder des résidents permanents et la disponibilité de logements permettant seule de maintenir des actifs économiques.

Les objectifs :

  • Faire connaître la spécificité et l’identité des îles et, d’une manière plus globale, défendre la cause des îles au niveau national et européen.
  • Apporter un appui aux collectivités des îles dans l’exercice de leurs missions et renforcer structurellement leur capacité d’action.
  • Offrir un lieu de débat et d’échanges sur les grandes problématiques de développement d’aménagement et de protection des îles.

Des actions d'accompagnement des communes afin de :

  • Créer une véritable politique insulaire dotée de moyens importants (grâce aux financements des Départements, des Régions, de l’Etat). De nombreux équipements ont pu voir le jour grâce à ces investissements : aménagements portuaires, installations économiques, réseaux d’assainissement, construction de logements sociaux, etc.
  • Réduire les contraintes liées à l’insularité : amélioration des liaisons vers les îles, résolution du problème de scolarisation (création du collège des îles du Ponant), accès au numérique (déploiement de visioconférences, mallettes de télésanté).
  • Préserver l’environnement insulaire : classement des sites, financement de la gestion de l’environnement (création puis extension de la taxe Barnier), sensibilisation (campagne éco gestes).

Les résultats sont là...

  • La population insulaire s’est stabilisée.
  • Les services essentiels existent sur chaque île.
  • L’environnement est préservé.

L’équipe

L’AIP est animée par une petite équipe (5 personnes) dont les rôles sont multiples.

 Elle salarie actuellement :

  • Denis BREDIN, directeur
  • Armelle HOUZE, secrétaire
  • Emilie GAUTER, chargée de mission énergie et développement durable
  • Cyril LELONG, chargé de projets TEPCV (Territoire à Energie Positive et Croissance Verte)
  • Charlotte COURANT, chargée de mission Marque "Produits des îles"