Île de Bréhat

Île aux fleurs, île en couleurs

Depuis la Pointe de l’Arcouest, Bréhat annonce déjà la couleur : c’est l’ocre fauve de ses roches de granit rose. Après dix minutes de traversée, c’est sur un archipel rythmé par les marées que l’on accoste. Ici les contrastes lumineux sont particulièrement éloquents. Tout au long de l’année, on assiste au spectacle de la nature en fleurs : Une vraie palette de couleurs. On trouve aussi sur l’île de nombreuses espèces exotiques rapportées de leurs expéditions par les marins bréhatins : passiflores, jasmins, palmiers, figuiers… et même agaves.

A pied, à vélo ou à bord d’un wagonnet remorqué par un tracteur, on déambule dans les ruelles étroites de Bréhat pour découvrir ses maisonnettes aux petits jardins clos. On quitte l’île Sud, douce et fleurie, en empruntant le Pont ar Prat pour rejoindre l’île Nord, verte et sauvage. Là, la Tour Blanche qui sert d’amer aux navigateurs, le sémaphore et les phares de Rosédo et de la Pointe du Paon se dressent face à l’eau turquoise. Dépaysante aventure que celle d’une virée dans les Tropiques au large de Paimpol…

414

Bréhatins

3.5 km

de long

1.5 km

de large

13.5 km

tour de l'île

318

hectares

Port de départ :

Ploubazlanec (22) – 10 min – A l’année

Office de tourisme

Le Bourg
22870 Île de Bréhat

Tél. 02 96 20 04 15
www.brehat-infos.fr
www.cotesdarmor.com

Mairie

Krec’h Briand
22870 Île de Bréhat

Tél. 02 96 20 00 36
www.iledebrehat.fr

Venir et se déplacer sur l'île

Toute l’année

Vedettes de Bréhat
BP 28
22870 Ile de Bréhat
Tél. : 02 96 55 79 50
www.vedettesdebrehat.com

Tout les jours (Attention : variation des horaires lors des grandes marées)

 

Sur demande

Taxseaboat
David ANDRE
06 77 98 00 42
www.autourdebrehat.com

 

Sur l’île on se déplace à pied, à vélo ou… en tracteur (renseignements au 06 86 77 85 46 ou alouail@wanadoo.fr).
Les bâtons de marche à pointe métallique endommagent les sentiers, ils sont interdits sur l’île.
Pour la tranquillité de tous, nos amis les chiens doivent être tenus en laisse.
Attention, il n’y a pas de distributeur de billet sur l’île.

 

Se loger

3 hôtels,

Plusieurs locations meublées,

Nombreuses chambres d’hôtes,

1 camping municipal.

 

La liste des hébergements est disponible auprès de
l’Office de Tourisme de Bréhat.

Pour les plaisanciers

Possibilités de mouillage autour de l’île, sur le domaine public maritime.

 

Renseignements auprès de la Mairie.

Visiter

  • Le moulin à marée du Birlot : construit entre 1633 et 1638 et récemment rénové, il est considéré comme l’un des plus beaux de Bretagne. Il a cessé en 1916 de moudre ses 25 tonnes de farine annuelles. Aujourd’hui, on y moud du blé noir. (Renseignez-vous auprès de l’association Moulin du Birlot au 02 96 20 02 83.)
  • La citadelle et les verreries de Bréhat : fabrication de pièces luxueuses ; boules d’escaliers, boutons et poignées de portes, de fenêtres et de meubles ainsi que de luminaires, lustres, appliques, lampes à poser.
  • L’étang salé du Lenn dans l’île du nord : séparé de la mer par une digue naturelle de galets, il y pousse le chou de mer de Bréhat, une espèce végétale protégée.
  • Le Phare du Paon : « Penn » la tête ou la pointe, en breton, s’est transformé en « Paon ». Une légende recommande aux jeunes filles à marier d’y jeter un galet, le nombre de rebonds compte les années qui les séparent du mariage.

A faire

  • Arpenter l’île à pied pour jouir d’un panorama somptueux, rendez-vous à la Croix de Maudez ou du haut de la “montagne“ Saint-Michel (26 m d’altitude).
  • Profiter d’une promenade en mer en s’initiant à la voile, au kayak de mer ou à la plongée.
  • La Fête de la Pomme à la Toussaint (pressage de pommes en musique, concerts, fest-noz, spectacles de rue…)
  • Passer sur  le pont Vauban ou Pont ar Prat : chaussée séparant l’île Nord de l’île Sud mais il ne s’agit pas d’un « pont » puisque l’eau n’y circule pas.